Présentation de l'amicale

De nos jours, l'Amicale des sapeurs pompiers de la Ville de Carouge, fondée en 1938, poursuit toujours les mêmes buts soit :

- Faire œuvre de camaraderie.
- Resserrer les liens entre les sapeurs.
- Suivre la situation sociale de chacun et l'aider en cas de coup dur.
- Organiser les manifestations récréatives en intégrant toute la famille des membres.
- Participer à des manifestations communales, afin de récolter quelque argent pour son
..fonctionnement.

Rappel :

Pour faire partie de l'Amicale, il faut impérativement être sapeur pompier dans la Compagnie de Carouge. Compagnie composée exclusivement de volontaires.
Tout sapeur incorporé fait automatiquement partie de l'Amicale, il en est membre à part entière. Si pour une raison ou une autre, il doit quitter les pompiers, il peut rester membre pour autant qu'il en ait fait partie pendant 3 années.
Cette Amicale se compose donc de membres âgés de 18 à.... seul le décès le radie de cette société si tel est son désir.
Des hommes et des femmes composent l'Amicale.

L'Amicale et la Commune de Carouge :

Notre société est une des plus grandes et, à ce titre, elle participe à quasiment toutes les manifestations et fêtes se déroulant sur Carouge.
Notre engagement va du stand avec nourriture et boissons (promotion, vogue, etc.) à l'engagement en sécurité passive (course à travers Carouge, fête Américaine).

L'organisation de l'Amicale :

Un comité est élu chaque année, en mars, lors de l'Assemblée Générale. Chaque membre est élu pour une année. Le nombre de réélection n'est pas limité dans le temps.
Par principe, le Président ne doit pas faire partie de l'Etat-Major de la Compagnie. Néanmoins, les relations entre la Compagnie et l'Amicale sont très fortes, les buts étant complémentaires.
Le Comité se réunit une fois par mois au minimum sauf juillet/août et prend toutes les décisions nécessaires à la bonne marche de la société, et ce, à la majorité des membres présents.
Pour en savoir plus sur les manifestations organisées, cliquer sur le lien "manifestations" à la page principale.

Carouge et Montceau-les-Mines :

Au sortir de la guerre de 39-45, des contacts ont été crées avec les pompiers de Montceau-les-Mines composés de professionnels et de volontaires.
Montceau-les-Mines était, à l'époque, une ville minière située en dessus de Macon et ce à quelque 250 km de Carouge, depuis les mines ont été fermées.
A cette époque, donc, des jeunes enfants sont venus à Carouge pour se refaire une santé suite aux privations dues à la guerre. Depuis ce temps, elles ont perdurés et chaque année des rencontres ont lieu soit à Montceau, soit à Carouge.